Kagurazaka-Monogatari

Kagurazaka-Monogatari

Préparer son premier voyage au Japon - Partie 3

Cliquez ici pour voir la partie 1 puis ici pour voir la partie 2.

 

- Le Logement

Pour le choix du logement tout dépend de vos attentes. Tôkyô est la ville la plus chère du monde donc faut quand même s'attendre à un coût conséquent mais on peut se débrouiller pour limiter les frais pour peu que l'on se donne la peine de chercher un peu.

Moi je vais pas parler des hôtels type business à 80 ou 100€ la nuit (voire bien plus). Je trouve ça horriblement cher et pour un rapport qualité/prix plus que moyen (enfin, moi je ne fréquente pas ces hôtels donc peut-être qu'il y en a des super top... Mais je ne les connais pas donc je ne vais pas pouvoir vous conseiller à ce sujet)

 

Pour le choix du lieux de son logement, plus on est près du centre ville, plus c'est cher, selon le même principe qu'a Paris. Donc si on se loge à moindre frais en banlieue, il faut prévoir un budget transport et se préparer à côtoyer les trains quelques heures tous les jours.

Pour ce qui est de Tôkyô, le centre-ville peut être considéré dans ce que l'on appelle la Yamanote. La Yamanote est une ligne de train circulaire qui fait le tour de la ville en passant par les principales gares (Shinjuku, Shibuya, Ueno, Akihabara ect....). Avoir un logement à l’intérieur de ce cercle c'est pouvoir parcourir presque toute la ville à pied (si on aime marcher bien sur). Plus on s'en éloigne, moins les loyers seront chers mais plus les trajets pour rejoindre le centre seront longs (et chers).

 

Les types de logements sont multiples :

Hôtel, appartement partagé (ou guest house), appartement meublé, dortoir, ryokan (ou hôtel traditionnel)... Je vais essayer de décrire ces différents types de logement, leurs avantages et leurs inconvénients.

 

Les Hôtels :

Pratiques si l'on a un peu de moyens et que l'on ne souhaite rester que quelques jours à un seul endroit.

Le service est en général très correct et les chambres propres. Vous aurez généralement accès à l'internet par wifi.

Deux sites pour trouver des hôtels au Japon :

//www.jyh.or.jp/english/index.html (en anglais)

//travel.rakuten.com/ (en anglais)

 

Les Capsules Hôtels : Comme des hôtels classiques mais moins cher et vous n'aurez accès qu'a une cabine (ou boite, capsule) pour dormir. Si vous n'êtes pas claustrophobes ça peut être une bonne solution, mais pas pour une longue période à mon avis.

On en trouve près de toutes les gares du centre de Tôkyô et des autres grandes vilels mais la plupart des sont réservés aux hommes.

Voici une liste de capsules hôtels acceptant les femmes : //www.tokyocapsule.net/ladies/ (en anglais)

 

Les Guest House : En appartements partagés, meublé ou en dortoirs, il y a de nombreux choix.

Pour une chambre personnelle dans un appartement partagé ou pour un appartement meublé faites attention à la taille de la pièce. Souvent indiquée en tatami (ou Jyou ) il peut être un peu difficile de se faire une idée en m².

Pour information :

Dans la région de Tôkyô, la taille d'un tatami est : 880mm×1760mm = 1.548m²
Dans la région de Ôsaka, la taille d'un tatami est : 955mm×1910mm = 1.824 m²

Certaines fois, les tailles seront indiquées en Tsubo () ce qui correspond à la taille de 2 tatami.

Pour un dortoir, regardez le nombre de lits présents dans la pièce.

Faites attention également, certaines guest house sont réservées aux femmes ou réservées aux hommes.

Au moment d’emménager, vous aurez droit au Check-In, visite des lieux et des appareillages disponibles (cuisine aménagée, salle de bain, wifi ect) et vous devrez payer une caution (à partir de 10 000Y soit plus au moins 100€ jusqu'à l'équivalent d'un mois de loyer) ainsi que le premier mois de loyer (ou le loyer de votre séjour complet si vous restez moins d'un mois). La caution vous sera intégralement rendue à la fin de votre séjour (à moins que vous n'ayez dégradé les locaux ou le matériel).

Cette solution est très avantageuse au niveau du prix, vous aurez votre petit « chez-vous » meublé, avec cuisine aménagée et accès à internet et pourrez en même temps faire de nouvelles connaissances. Ces logements sont fréquentés à la fois par des japonais et des personnes du monde entier, si vous êtes du genre sociable ou que vous partez seul et êtes un peu inquiet, ce peut être une excellente solution.

Pour ma part, c'est ce que je choisi chaque fois que je pars !

 

Sakura House : //www.sakura-house.com/fr (en français)

Oak House : //www.oakhouse.jp/eng/ (en anglais)

En Flat Tokyo : //www.mmtl.jp/english/index.asp (en anglais)

Tokyo Room Finder : //www.tokyoroomfinder.com/ (en anglais)

Tokyo Guest House (dortoirs) : //www.tokyo-guesthouse.com/ (en anglais, français ou japonais)

 

Dormir chez l'habitant : C'est un peu difficile de trouver ce genre de logement au Japon car cela ne fait pas vraiment partie de la culture japonaise. Néanmoins cela reste possible et peut être une bonne affaire au niveau financier pour peu que l'on accepte de vivre au rythme et selon les regles de la famille d'accueil.

Pour trouver ce type de logement, rien de mieux que le bouche à oreille. Avoir des amis japonais près à vous accueillir ou connaissant une famille prête à vous accueillir.

Néanmoins, si vous ne connaissez personne sur place et souhaitez tout de même avoir la possibilité de dormir chez l'habitant, voici un site qui pourra peut-être vous aider : //www.wimdu.fr/ (en français).

 

Les Ryokan : Ce sont des logements traditionnels japonais. Vous dormirez sur des futons, dans une pièce de tatami. Vous aurez souvent accès aux bains traditionnels japonais ou Sento et un repas traditionnel est généralement compris dans le prix. Ce peut être un séjour très agréable pour peu que l'on respecte les coutumes japonaises mais cela revient relativement cher. Il faut donc prévoir un budget conséquent si l'on souhaite passer tout son séjour dans un ryokan. Il est toutefois tout à fait possible de ne fréquenter ce type d'hôtel pour une ou deux nuits, lors d'un voyage à Hakone (près de Tôkyô) par exemple !

 

- Change € →

En plus de votre carte visa, il peut être utile de partir avec quelques centaines d'euro en yen (afin de payer le trajet de l'aéroport jusque votre logement, votre premier loyer, votre premier repas....).

Pour cela, il faut changer vos beaux billets en Euro en beaux billets en Yen.

 

Les comptoirs de changes aux meilleurs taux sur Paris :

Change monnaie Joubert
//www.joubert-change.fr/
Merson
//www.or-change-numismatique.com/formulaire-de-calcul.php
Comptoir Francais de l'Or
//www.comptoir-francais-de-lor-75.fr/bureau-de-change-paris
S.E. Or et change
//www.oretchange.com/change-devises-courantes.php

 

Ou aux aéroport en réservant à l'avance grâce à Travelex (//www.travelex.fr/)

 

Le comptoir de change au meilleur taux sur Marseille :

IDSUD
//devises.idsud.com/

 

Pour les autres villes, je suis désolée mais je ne sais pas ^^ !

 

- Les Moyens de paiement sur place

Étant donné qu'il existe peu de lieux ou l'on peut échanger les traveler chèques, même à Tôkyô et que se balader avec toute sa fortune en petite coupure est relativement risqué (il y a peu de vols au Japon mais une étourderie est toujours possible), il me semble que le moyen le plus simple de subvenir à ses besoins sur place est la carte bancaire visa.

Renseignez-vous donc sur les plafonds ainsi que sur les frais bancaires de retraits et de paiements hors zone euro.

 

Pour informations :

Pour une carte visa Société Générale : 300€/jours et 1200€/semaines (frais de 3€+2,70% pour les retraits et 1€+2,70% pour les paiements)

Pour une carte visa Caisse d’Épargne : 600€/semaines (je ne connais pas les frais)

 

Attention, on peut rarement payer directement par carte bleue dans les magasins et hôtels au Japon (exceptés dans quelques lieux très fréquentés par les touristes) mais on peut trouver de nombreux distributeurs qui acceptent les cartes étrangères. Il vaut donc mieux penser à retirer de l'argent et avoir toujours un minimum de liquide sur soi.

Pour retirer avec votre carte visa non-japonaise, vous pourrez vous rendre par exemple dans les conbini (abréviation de « convenient store ») SevenEleven ouverts 24/7 qui sont très présent partout au Japon et qui contiennent toujours un distributeur compatible avec les cartes visa étrangères.

Pensez également à vérifier que vous possédez bien une carte visa (et non une carte nationale ou électron) et prévenez votre banque de votre départ afin d'éviter qu'ils ne vous bloquent l’accès à votre compte pour cause de « mouvements inhabituels ».

 

Les visites :

Si vous voulez prévoir les lieux, musées ou attractions à visiter avant votre départ, je vous conseille le site officiel de l'office du tourisme japonais : //www.tourisme-japon.fr/ (en français) ou vous pourrez découvrir les différentes régions, quartiers et activités à voir au Japon.

Cela vous permettra éventuellement de calculer vos dépenses sur place ainsi que le prix des transports.

 

Prendre des cours de japonais au Japon :

Si vous voulez profiter de votre séjour pour prendre des cours de japonais au Japon, il y a plusieurs solutions.

La première, vous inscrire dans une école de japonais. C'est assez cher (environ 1000€/mois) mais vous aurez droit à une vingtaine d'heures de cours par semaine, certaines écoles organisent même des stages intensifs en été et ce pour tous les niveaux.

 

Vous n'avez pas les moyens de vous offrir le luxe d'une école spécialisée mais voulez tout de même améliorer votre pratique de la langue ? Pas d'inquiétude, j'en ai jamais eu les moyens non plus !

Il existe également des écoles de mairie dans tous les quartiers de Tôkyô (et sans doute dans les autres villes, il faut se renseigner directement à la mairie). Ces écoles ont l'avantage de proposer des cours donnés par des professeurs bénévoles, souvent des personnes assez âgées. Les cours sont moins intensifs que dans une école classique mais le prix est imbattable. A partir de 100Y le cours de deux heures jusqu'à 1000Y ou 2000Y (environ 10 ou 20€) le mois. Pour ce prix la vous aurez un professeur particulier ou vous étudierez avec un petit groupe.

 

Vous avez également la possibilité de trouver des étudiants ou des personnes intéressées par la langue française et les rencontrer afin d'échanger sur vos langues respectives. Ce système n'est pas forcement très efficace seul pour apprendre la langue japonaise, surtout si vous êtes débutant, mais il a l'immense avantage d'être gratuit et de vous faire rencontrer de nouvelles personnes qui pourront devenir des amis !

Par exemple sur ce site : //www.conversationexchange.com/

 

Il existait également un système de « model student » ou l'on était payé pour assister à des cours de japonais donné par des professeurs débutants mais il me semble que cela n'existe plus de nos jours. Si vous avez des info à ce sujet, n'hésitez pas à partager:)

 

 

A suivre par ici.....



14/02/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 6 autres membres