Kagurazaka-Monogatari

Kagurazaka-Monogatari

Préparer son premier voyage au Japon - Partie 2

Ceci est la suite directe de cet article

 

- Le Billet d'avion

Vous pouvez commander vos billets sur internet sur des sites tels que Opodo (//www.opodo.fr/) ou GoVoyage (//www.govoyages.com/).

Pour ma part j'ai utilisé Opodo pour l'achat de mes deux premiers billets d'avion et je n'ai pas eu de problèmes, en plus de trouver des prix assez bas (mais je sais bien que ce n'est qu'en cas de problème justement que l'on peut connaître la véritable fiabilité de ce genre de site...)

Pour mon 3ème voyage, j'ai acheté mon billet par téléphone grâce à l'agence de voyage japonaise His-Tour, dont les bureaux français sont à Paris (le site de cette agence en français : //www.voyagesjapon-his.com/), qui propose de nombreuses promotions (Je ne pouvais pas acheter mon billet sur opodo comme les deux premières fois car j'avais besoin d'une validité d'au moins un an pour mes billets).

Vous pouvez également vous rendre dans une agence de voyage, une personne choisira avec vous le meilleur billet pour votre projet mais vous devrez payer un peu plus cher à cause des frais d'agence.

N'hésitez pas à prendre le temps de comparer les prix des différents sites et agences.

 

Pour ce qui est du choix des compagnies, certaines sont plus côtés que d'autres.

Vous pourrez trouver des avis et des commentaires sur chacune d'entre elles ainsi que de nombreux renseignements sur ce site : //www.liste-noire.org/

Pour mon premier voyage, j'ai voyagé avec China Southern (c'était la première fois que je prenais l'avion). C'était un voyage agréable (autant que 12h assise sur un siège sans dormir puissent être agréables), les repas étaient « bons » (pour des repas d'avion) et les hôtesses très gentilles.

 

Mon deuxième voyage s'est fait avec British Airways, des sièges plus grands que ceux de China Southern, un écran vidéo plus performant avec des jeux vidéo mais la majorité en anglais. Des Hôtesses également très gentilles mais seulement deux repas (contre 4 avec China Southern), un juste après le décollage et un juste avant l'atterrissage. Ce qui je l'admet peut être très bien pour dormir mais pour moi qui ne peux pas fermer l’œil dans l'avion... Je peux vous dire que j'avais faim !

 

 

 

 

Prévoyez tout de même une veste chaude et des vêtements confortables, éventuellement même des bas ou chaussettes de contention pour éviter le gonflement des jambes, il fait froid dans un avion et 12h c'est long...

 

Faites également attention, lors du choix de votre compagnie aérienne au nombre de bagages autorisés et à leur poids maximum.

Généralement, vous aurez droit à 1 ou 2 bagages en soute de 23kg maximum chacun + un sac de voyage et un sac à mains ou sac d'ordinateur en cabine (attention aux dimensions maximales de ces bagages).

Ne partez pas de France avec vos valises pleines à craquer, pensez à tous les souvenirs que vous aurez envie de ramener ! Et les kilo supplémentaires reviennent très chers !

 

 

 

Ça y est vous avez choisi et acheté un billet d'avion sur internet, vous allez alors recevoir sur votre boite e-mail un billet électronique à imprimer et à échanger au guichet de l’aéroport le jour de votre départ contre votre véritable billet.

Il est conseillé d'arriver à l'aéroport 3h avant l'heure de départ afin d'éviter courses et stress inutiles. Donc si votre avion part le matin et qu'il est dans une autre ville que celle ou vous vivez (par exemple si vous partez d'un aéroport de Paris tout en vivant en province) prévoyez d'arriver la veille et de prendre une chambre d'hôtel près de l'aéroport.

Par exemple, pour les départs de l'aéroport Charles de Gaulle, celui-ci, proche de l'aéroport et bénéficiant d'un système de navettes gratuite entre les terminaux de l'aéroport, la gare sncf de Roissy Charles de Gaulle et l'hôtel : //www.accorhotels.com/fr/hotel-3506-formule-1-hotelf1-roissy-aeroport-cdg-pn-2/index.shtml

 

Je vous conseillerai d'acheter vos billets entre 6 et 3 mois avant votre départ. Au-delà de 3 mois, les prix montent.

 

Pour Tôkyô, on peut arriver aux aéroports de Narita ou de Haneda. Vous pouvez également choisir d'arriver par l'aéroport du Kansai (près de Ôsaka et Kyôto)

 

Les détails à regarder attentivement lors du choix de votre billet d'avion :

  • Les aéroports de départs et d'arrivées que ce soit pour l'aller ou le retour,

  • Les heures d'arrivées et de départs,

  • La durée de l'escale,

  • S'il y a un changement d'aéroport durant l'escale (en cas d'escale),

  • Le choix du type de menu à bord (si vous êtes végétariens, sous régimes sans sel, allergiques... n'hésitez pas à le préciser lors de l'achat de vos billets, les menus peuvent être adaptés.), ...

 

Narita – Tôkyô ou Haneda – Tôkyô :

Narita et Haneda sont les deux aéroports du Kanto (la région de Tôkyô). Il est possible d'arriver dans ces deux aéroports à partir de la France.

Une fois dans l'un de ces aéroports, il y a différents moyens pour rejoindre Tôkyô.

 

Narita – Tôkyô :

Il y a environ 65km entre Narita et Tôkyô même. Il faut donc entre 1h et 3h selon les moyens de transport.

Le moins cher est le Keisei semi-express qui met environ 1h30 et coûte 1000Y. Il dessert les gares de Ueno et Nippori sur la Yamanote.

Le plus rapide est le Skyliner qui met environ 41 minutes et coûte 2.400¥. Il dessert la gare de Ueno.
Une fois à Ueno ou Nippori, il suffit de prendre le métro pour rejoindre la gare la plus proche de son lieu de résidence.

Il y a de nombreux autres moyens pour rejoindre Tôkyô à partir de Narita mais ceux-ci sont d'après moi les plus intéressants tant au niveau du prix que de la durée et du confort du trajet.

 

Haneda – Tôkyô :

Haneda est plus proche de Tôkyô que Narita. Il n'y a que 30km environ de distance.

Je n'ai jamais atterrit sur cet aéroport donc je vais vous donner les deux moyens que je connais pour rejoindre le centre de Tôkyô, mais je ne sais pas vraiment ce qu'ils valent.

Le monorail de Tokyo met environ 25min et coûte 470Y. Il permet d'arriver à la station Hamamatsuchô (proche de la tour de Tokyo).
La ligne Keikyu (vers Kamata, Shinagawa) coûte 400Y et arrive à la station Asakusa.

 

Les métro et bus :

Le système de métro à Tôkyô est aussi compliqué que celui de Paris excepté une grande différence : Plusieurs compagnies se partagent le gâteau.

Les trois principales compagnies sur Tôkyô sont donc Japan Rail (JR), Tôkyô Metro et Toei.

Voici un plan de metro Tôkyô Metro et Toei de Tôkyô :

 

 

Puis un plan de métro JR :

 

 

On peut distinguer sur les deux plans la Yamanote qui délimite le centre de la ville.

Il faut donc faire attention lorsque l'on prend le métro car si l'on change de compagnie en cours de route, lors d'un changement de train, on devra repayer un ticket plein pot !

Il vaut donc mieux étudier son trajet afin de n'utiliser qu'une seule compagnie à chaque fois. C'est un peu difficile au début, mais on s'y fait relativement facilement.

De plus, pour l'achat de votre ticket, il n'existe pas de tarif unique, à Tôkyô on paye selon la distance parcourue. Plus on va loin, plus le prix du ticket est élevé. Vous devrez acheter votre ticket avant d'entrer dans le métro, alors comment faire ? A l'entrée de chaque gare se trouvent de grands plan de métro (de la compagnie empruntée, souvent en kanji et en lecture romaine) avec en rouge la station ou vous vous trouvez et à coté de chaque autre station le prix en yen que vous devrez payer pour vous y rendre.

Il ne vous restera plus alors qu'a entrer ce montant dans la machine réservée à l'achat des billet et à payer.

 

 

Faites attention à bien garder votre ticket sur vous, vous en aurez besoin pour sortir du métro.

De même, si vous avez un changement de train, faites attention à sortir par les bornes oranges ! Ces machines oranges sont réservées pour les changements et ne « mangeront » pas votre ticket. (Si néanmoins vous vous faites avaler votre ticket par une machine en effectuant un changement, n'hésitez pas à demander à un agent de vous le récupérer (il y a toujours un membre du personnel présent près des bornes pour veiller à ce qu'il n'y ai pas de problèmes).

 

 

 

Pour éviter ces problèmes de tickets, vous avez la possibilité de vous procurer un pass Suica ou Passmo. Dans les station JR (pour la carte Suica) ou Tokyo Metro (pour Passmo), aux bornes réservées à l'achat des tickets.

Ces pass ne fournissent aucune réduction mais se rechargent et permettent ainsi de prendre métro et bus sans se poser de question et sans risquer de perdre son ticket (à moins de perdre la carte évidement....).

Elles permettent également de payer dans certains magasins comme les conbini.

Ces cartes coûtent 2000Y, dans ce prix sont compris une recharge de 1500Y et une caution de 500Y qui vous sera rendue si vous rendez la carte en bon état. Vous pourrez ensuite les recharger et les utiliser à toutes les bornes de toutes les compagnies de métro de Tôkyô voire même dans tout le Japon pour la carte Suica (bientôt également pour la carte Passmo)

 

 

 

Pour le bus, c'est un peu le même système qu'en France, on paye un prix unique (généralement 200Y) en montant dans le bus, auprès du chauffeur, prévoyez la monnaie ou votre carte Suica/Passmo, puis on descend à l’arrêt désiré. Souvent les plan de bus ne sont qu'en kanji, même à Tôkyô, donc attention.

Plan de bus Toei de Tôkyô (le site est long à charger) : //www.kotsu.metro.tokyo.jp/bus/map/pdf/allmap.pdf (en japonais)

En dehors de Tôkyô, il faut payer en descendant du bus. Mais je n'ai jamais pris le bus dans d'autres villes donc je ne pourrais pas vous en dire plus.

 

Pass JR :

Il existe de nombreux pass donnant un accès illimité et gratuit sur certaines compagnies de train au Japon mais le plus connu est sans aucun doute le Japan Rail Pass.

Ce pass que vous ne pourrez obtenir qu'en dehors du Japon (il faut donc l'acheter avant son départ, dans une agence de voyage spécialisée ou sur internet) et qui n'est valable qu'avec un statut de visiteur (soit pour les séjours de moins de 90 jours) est très utile et pratique. En effet, il permet d'utiliser de manière illimitées presque tous les train de la compagnie nationale Japan Rail (ou JR) dont le fameux Shinkansen. Ce pass peut être acheté pour une durée d'une, deux ou trois semaines consécutives et vaut le coup si vous désirez visiter le Japon. Il est inutile cependant si vous ne souhaitez rester que dans une seule ville.

Quand vous achèterez ce pass, on vous fournira un ticket à échanger dans un bureau d'une gare JR au Japon contre le pass en lui même au moment ou vous souhaiterez l'activer.

Plus d'informations sur le Japan Rail Pass : //www.japanrailpass.net/fr/fr001.html (en français)

Plus d'information sur les différents pass : //www.japan-guide.com/e/e2357.html (en anglais)

 

 

A suivre par ici.......



14/02/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 6 autres membres